Home » Sante » Le régime cétogène contre le régime paléo

Le régime cétogène contre le régime paléo

regime paleoRemontons un peu dans le temps

Le régime paléo n’est tout simplement qu’un retour aux habitudes alimentaires de nos ancêtres en ne mangeant que des aliments frais, sains, nutritifs et exempts d’additifs et de conservateurs. Ce régime très tendance, inventé par le gastroentérologue Walter L. Voegtlin et remontant en effet aux années 1970, est basé sur la consommation de légumes, de fruits, de noix, de racines et de viandes. Il exclut les aliments transformés, les produits laitiers, les céréales, le sucre et le sel, les légumineuses, les huiles transformées, l’alcool et le café.

Le but principal du régime paléo est de promouvoir un mode de vie sain. Il améliore rapidement les effets métaboliques du corps ainsi que la composition corporelle. Les gens se sentent plus légers et commencent réellement à perdre du poids avec ce régime, car il permet de se sentir rassasié pendant plus longtemps et éviter que la faim ne surviennent trop souvent pendant la journée, il aide donc à consommer moins de nourriture et à réduire l’apport calorique journalier.

Avantages du régime Paléo

  • Combat les allergies
  • Brûle la graisse corporelle grâce à un métabolisme plus efficace
  • Stabilise la glycémie
  • Purifie la peau et renforce les dents
  • Améliore les habitudes et la qualité de sommeil
  • Aide à mieux absorber les nutriments de la nourriture, car il est tout naturel

L’apport calorique journalier est réparti comme suite :

  • 55 pour cent de la totalité de l’apport calorique devrait provenir des fruits de mer et de viandes maigres – à parts égales
  • 15 pour cent de fruits et légumes, de noix et de graines
  • Pas de produits laitiers ni de sel ou de sucre, et presque pas de céréales

Un des risques que l’on peut attribuer aux régimes paléo, c’est qu’ils pourraient conduire à une carence en vitamine D et en calcium et à un risque d’apparition de toxines qui serait dû à une consommation excessive de poisson.

À quel point pouvez-vous réduire votre consommation de glucides ?

Le régime cétogène consiste en une réduction drastique de la consommation des glucides et une augmentation de la consommation de matières grasses, tout en consommant des quantités suffisantes de protéines.

Le régime cétogène a pour but d’amener le corps à entrer dans un état métabolique appelé cétose, c’est-à-dire dans un mode de fonctionnement dans lequel le corps puise son énergie dans ses réserves de graisse, au lieu du glucose provenant directement des glucides consommés.

Si le glucose est facilement accessible, le corps va l’utiliser en premier lieu parce qu’il est plus simple et plus rapide à métaboliser. Cependant, lorsqu’il y a un excès de glucose dans le sang, le corps transforme cet excès rapidement en graisse corporelle qui nous fait grossir et c’est ce que nous craignons tous.

Lorsque vous êtes sur un régime cétogène, vous réduisez la quantité de glucose dans votre corps au strict minimum afin d’amener et habituer votre corps à utiliser les cétones comme source d’énergie — ce que le corps brûle dans le processus métabolique appelé « cétose ».

Le foie produit des cétones à partir d’acides gras « protéines » lorsque les taux de glucose et d’insuline sont faibles. Les cétones sont une source majeure d’énergie pour tous les principaux organes dans le corps, en particulier le cerveau, c’est pourquoi les gens qui sont sur un régime cétogène se sentent plus concentrés et plus en alerte.

Avantages du régime cétogène

  • Réduit la graisse corporelle tout en préservant une bonne masse musculaire ;
  • Réduit le cholestérol-LDL (le mauvais cholestérol) sanguin (lipoprotéines de basse densité), la tension artérielle et le taux de glucose dans le sang
  • Augmente le cholestérol-HDL (le bon cholestérol) sanguin (lipoprotéines de haute densité)
  • Réduit les niveaux d’insuline
  • Améliore les symptômes de la maladie de Parkinson et réduit les convulsions chez les enfants épileptiques

Comme pour tout nouveau régime, votre corps éprouvera quelques légers effets secondaires qui disparaissent habituellement après quelques jours. Cette étape initiale de tout régime cétogène est appelée « grippe céto » à cause de ses symptômes similaires aux symptômes de la grippe et qui peuvent comprendre une gêne digestive, un sentiment léthargique, des troubles liés au sommeil et des nausées légères.

Différences entre régime cétogène et régime paléo

Les régimes paléo ne sont pas principalement des régimes faibles en glucides. Ils sont basés sur le principe de consommer des aliments contenant des graisses et des protéines, mais n’écartent pas nécessairement les pommes de terre, les carottes, les patates douces et autres aliments riches en glucides.Les régimes cétogènes sont principalement faibles en glucides, c’est-à-dire que lorsque l’on est sur un régime cétogène, on doit réduire à néant notre consommation d’amidons et de sucres, y compris les fruits. La plupart des glucides qui pourraient être autorisés dans un régime cétogène proviendraient des légumes non amylacés.

Les régimes paléo ne sont pas riches en matières grasses. Bien qu’un régime paléo dans sa forme la plus pure eût été composé d’aliments riches en matières grasses, la version actuelle en contient plus ou moins selon les différentes saisons de l’année. Les régimes cétogènes, quant à eux, sont riches en graisses saines. En fait, l’alimentation riche en gras est l’élément clé de tout régime faible en glucides, car elle soutient la cétose, ou le processus métabolique dans lequel les graisses sont transformées en énergie en premier lieu et avant que le corps se tourne vers le glucose provenant des glucides alimentaires.

Les fervents du régime Paléo consomment peu ou pas de produits laitiers. Les amateurs du régime cétogène pensent que les produits laitiers sont une excellente source matière grasse.

Conclusion

Que vous envisagiez de vous lancer dans un régime cétogène ou paléo, vous allez certainement voir des résultats positifs dans les 2 à 3 premières semaines.

Vous allez vous sentir en meilleure santé, vous verrez aussi votre poids chuter sans perdre de votre masse musculaire.

Rappelez-vous, cependant, que la cohérence et la persévérance sont la clé du succès ! Assurez-vous donc de donner à votre corps assez de temps pour s’adapter à ce nouveau mode de vie et à ce nouveau état métabolique. Une fois que vous prenez les choses en main, vous allez voir que ce n’est pas très difficile !

Parlez-en à votre médecin ou nutritionniste avant de commencer votre régime paléo ou cétogène, c’est seulement pour vous assurer que vous êtes sur la bonne voie de vous remettre en forme et perdre du poids d’une manière saine.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*